Une fois grosse toujours grosse ?


Rituel avant le coucher. Je m’enduis d’huile « Fermeté, minceur et anti-cellulite ». Je suis à peu près sûre que ça ne dégomme pas la cellulite mais bon, ça me fait la peau douce. Et puis c’est surtout devenu un moment important pour moi, un moment d’intimité avec mon corps, où je l’apprivoise petit à petit, ce corps que je déteste depuis si longtemps.

Pour une fois, j’ai laissé la porte de la salle de bain ouverte. Depuis quelques jours, je pense massage ou caresse au lieu de pétrissage. Depuis quelques jours, j‘ai moins honte de mes cuisses boursouflées. Alors la porte peut rester ouverte, je suis prête.

Heureusement que je suis prête, d’ailleurs, car le voilà qui passe. Du coin de l’oeil, je le vois qui s’arrête et qui m’observe depuis le couloir.

– C’est fou comme t’as maigri ! me dit-il au bout d’un moment.

Et c’est vrai. Je suis montée sur la balance ce matin et à mon grand étonnement, elle indiquait 66 kg. La perte de poids que je n’attendais même plus, la voilà qui arrive.

Je me sens gonfler à l’intérieur.

Je sais qu’en plus il est un peu surpris. Pour la première fois, il n’a pas eu de compte-rendus pluri-quotidiens sur mes progrès. Pas de « j’ai perdu 340 grammes ! » triomphants, pas de « tu trouves pas que j’ai maigri ? » incessants.

Seulement parfois un « tu sais, je suis contente, j’y arrive enfin » ou un « ouh j’ai trop mangé » sincère mais un poil trop insistant après 4 bouchées de surimi.

Sa découverte me fait plaisir.

Mais au fond de mon estomac, je sens qu’un petit trou d’angoisse se creuse. De ce trou sort une petite voix qui répète sans relâche que ça va pas durer, que cette fois sera comme les autres, que bientôt je serai grosse à nouveau, qu’il n’y a pas de raison de me réjouir.

Une fois grosse, toujours grosse ?

Au moins dans la tête.

Information et Liens

Rejoignez le groupe en commentant, traquant ce que les autres ont à dire, ou en pointant depuis vôtre blog.


Autres Posts

Commentaires des Lecteurs

quels progrès !!! Je t’en félicite !

Lorsque je te lis, j’ai l’impression que c’est moi qui écris…

Ca me fait bcp de bien de lire ton blog et un grand merci pour l’info quant au site GROS.ORG, il est génial !

Continue sur cette voie…

Cela fait plaisir de te lire…en effet on ne se débarrasse pas facilement de l’idée qu’on se fait de soi…la prochaine étape pourrait être soit de reconsidérer cette idée d’être grosse dans ta tête, soit de l’accepter, et après tout pourquoi pas?

@tchoupi : Je suis contente que tu trouves le site du GROS.org utile 🙂 Moi aussi, il m’a bcp apporté !

@Palace : Accepter l’idée d’être grosse, j’aimerais bien, mais jusqu’à maintenant, vraiment, je n’y arrive pas. Quand je sonde le fond fond de mon âme, là d’où vient la petite voix, elle dit qu’elle veut que je maigrisse. Le but, clairement, reste de devenir « enfin » mince. Peut-être qu’il me faut simplement plus de temps…

si je peux me permettre, je souhaiterais te poser une question :

est-ce qu’au début de ta rééducation alimentaire, tu mangeais également à des heures irrégulières et que des « aliments interdits », tout en respectant la faim et la satiété, bien sûr ?

Au début, je ne mangeais que des aliments interdits, à des heures irrégulières et sans forcément toujours réussir à respecter ma faim et ma satiété… 🙂

J’ai écrit un article là-dessus si tu veux :
http://www.dernier-regime.com/mon-regime-actuel/je-change-de-perspective-sur-les-aliments-interdits/

Merci pour le lien !

Je suis rassurée… car depuis quelques temps, mon alimentation se limite à PAIN, PÂTES, PIZZA, YAOURT, BISCUITS, GÂTEAUX… et je dois dire que les légumes et les fruits que je me « forçais » à manger avant, ne me manquent vraiment pas !!!

Par contre, j’en mange uniquement lorsque j’ai faim… pour la satiété, ça sera encore un travail de longue haleine, mais je suis confiante et motivée !

Et tout comme toi, je me suis surprise à me contente d’un seul carré de chocolat, que j’ai laissé fondre gentiment sur ma langue… le reste de la plaque ne m’a même pas fait envie ! Une révolution !!!